Détermination de la distance hyperfocale

06 août 2011 - Mots-clés : Liens Photographie panoramique Tutorial

2.3 Détermination de la distance hyperfocale

La distance hyperfocale permet d'obtenir la plus grande plage de netteté possible, elle dépend de la focale et de l'ouverture. Elle n'a d'intérêt pratique que pour les courtes focales (grands angles) qui permettent d'avoir une profondeur de champ élevée. Elle se règle sur la bague de mise au point. Bien que cette distance se calcule, la mise en pratique n'est pas si aisée que cela, ce pour plusieurs raisons :

  • il est très difficile d'évaluer la netteté dans le viseur avec un grand angle. On peut palier ce problème en affichant l'image avec un facteur de grossissement élevé ;
  • avec les objectifs avec couplage (cas le plus courant), il faut pouvoir appuyer sur le bouton de test de profondeur de champ et tourner la bague de mise au point en même temps. Pratiquement, le boitier doit être monté sur un trépied pour faciliter la manoeuvre ;
  • l'échelle des distances sur la bague de mise au point est parfois très compressée. Cela ne facilite pas la reproductibilité du réglage de l'hyperfocale ;
  • depuis l'apparition du numérique, les indications de profondeur de champ ont disparu des objectifs à focale fixe ;

Traditionnellement, il faut la calculer l'hyperfocale (formulaire de calcul), et soit :

  • la mesurer entre un mur et le plan du film du photoscope et enfin faire la mise au point sur le mur ;
  • régler cette distance sur la bague de mise au point.

Si ce n'est pas bien fait (erreur de calcul, mesure de la distance entre le mur et le entille frontale de l'objectif au lieu du plan du film, repères de distance de l'objetif imprécis, etc), il y a toutes les chances pour que la netteté à l'infini soit affectée.

Avant d'exposer ma méthode, il faut procéder à quelques réglages du photoscope :

  • autoriser le déclenchement sans objectif ("Dec. sans obj." à "activé) ;
  • aucune limite temporelle à la loupe d'assistance à la mise au point ("Tmp gross. au p." à "Aucune limite") ;
  • et pour utiliser la loupe d'assistance à la mise au point : "Loupe mise pt" puis touche centrale pour continuer ("x 1.0" -> "x 5.9" -> "x 11.7").

Ma méthode part d'une des caractéristiques de l'hyperfocale : la netteté à l'infini. On s'occupe de la netteté à l'infini en priorité, la netteté au plus près en découlera naturellement. Cela ne nécessite aucun calcul préalable et le fait de faire la mise au point vers l'inifini minimise les considérations sur le repère à prendre sur le photoscope. Concrètement, je procède ainsi :

  • je règle l'ouverture à la valeur désirée, le plus souvent f/8 ;
  • je tourne la bague de distances sur la valeur minimale ;
  • j'affiche l'image du capteur sur l'écran arrière et j'y applique un fort facteur de grossissement (par exemple X10) pour pouvoir observer la netteté le plus confortablement possible ;
  • je tourne la bague des distances vers l'infini jusqu'à ce que l'image à l'infini soit parfaitement nette (il faut s'arrêter dès que c'est net !);

Le facteur essentiel de cette méthode repose sur le fait que l'ouverture est fixée à sa valeur finale pendant la rotation de la bague de mise au point :

  • sur certains reflex avec objectif couplé (donc non manuel), cela se fait en maintenant enfoncé le bouton de test de profondeur de champ (quand il y en a un...) ;
  • sur les objectif manuels comme le Samyang 24 mm, il n'y a rien à faire par définition (puisque l'ouverture est fixée manuellement ;-).

Il est donc essentiel de bien connaître le fonctionnement de son matériel à cet égard.

J'ai été étonné de ne trouver ma méthode décrite nulle part. Elle est simple et efficace. C'est cette méthode qui m'a permis de résoudre mes problèmes de netteté à l'infini.

Enfin, pour toujours obtenir la netteté à l'infini, il vaut mieux tourner la bague de mise au point un peu plus vers l'infini que déterminé ci-dessus. Cela affectera la netteté de près mais pas à l'infini.

J'ai affirmé un peu vite qu'il n'y avait pas de calcul à faire. Ce n'est pas tout à fait vrai car on ne peut pas partir à l'aveuglette non plus. En fait, il faut quand même savoir sur quelle ouverture partir.

Considérant que le distance au droit du trépied est supérieure à 1 m entre le sol et le photoscope, on admettra que les distances hyperfocales inférieures à 2 m sont admissibles. On jouera sur l'ouverture pour trouver l'hyperfocale qui convient.

On ne le répètera jamais assez, mais la zone de netteté s'étend de la moitié de l'hyperfocale à l'infini quand on fait la mise au point à la distance hyperfocale!

Photoscope Cercle de confusion Objectif Ouverture Hyperfocale Zone de netteté
Sony Alpha 6000 0,018 Samyang 12 mm f/8 1 m 0,5 m à l'infini
Sony Alpha 7R 0,03 Samyang 24 mm f/11 1,745 m 0.87 m à l'infini

Pour les objectifs manuels, une fois l'hyperfocale déterminée, j'immobilise la bague de l'ouverture et la bague de mise au point à l'aide de gaffer !

Liens

Passez à la suite

2.4 Choix du schéma de prise de vue


Comments