Après un bon nombre d'années passées avec la Slackware, l'heure est arrivée de trouver une nouvelle distribution. La raison ? Une certaine lassitude de ne pas touver un dépôt de package officiel et de générer moi même les packages.

J'avais choisi Slackware au départ pour pouvoir faire mes propres packages et ainsi disposer des packages toujours à jour de mes logiciels de photographie panoramiques (Hugin, etc). La plupart des distributions de l'époque (Mandrake,...), proposaient des packages trop anciens. J'avais cherché une distribution pour laquelle il n'était pas difficile de faire ses propre packages (pas de gestion des dépendances et bash standard pour builder les packages) et qui restait simple voire minimaliste. Je suis tombé naturellement sur la Slackware.

Ce que ressens aujourd'hui :

  • je me suis retrouvé à builder tous les packages que j'utilise et qui ne sont pas dans la distribution officielle. Cela demande pas mal de temps surtout du temps ou je le faisais pour mes machines 32 et 64 bits. Pour regagner du temps, j'ai bazardé toutes mes machines 32 bits ;
  • il n'y a pas de dépôt centralisé de packages, raison pour laquelle je les fais moi même. On trouve assez facilement des SlackBuild mais ils sont éparpillés, pour des versions ancienne de la distribution ou du logiciel à packager ;
  • la documentation est assez spatiate et assez en retard par rapport à la distribution ;
  • la communauté n'est pas très importante malgré la participation de personnes compétentes et actives (Robby Workman et Eric Hameleers par exemple) ;

Pour ces raisons, je m'essaie aujourd'hui à Arch. Elle me semble avoir les qualités de la Slackware sans en avoir les inconvénients.

  • la documentation est très abondante et traduite en français ;
  • grâce à sa très nombreuse communauté, on trouve pratiquement tous les packages nécessaires ;
  • l'installation est plus ardue que pour Slackware mais on ne la fait qu'une seule fois puisque qu'il n'y a pas publication de version pour Arch puisqu'elle est publication continue ;
  • les dernières versions des logiciels sont disponibles très rapidement ;
  • lors d'une mise à jour du kernel Linux, il m'est arrivé que mon wifi ne fonctionne plus. Le problème a été corrigé dans une version suivante du kernel mais en attendant, j'ai dû m'acheter une clé usb wifi (chipset ralink) pour pouvoir continuer à utiliser le wifi. Cela illustre le fait que la disponibilité rapide des dernières versions des logiciels peut apporter des problèmes dû au manque de recul.

Malgré ce dernier inconvénient assez exceptionnel, je suis très satisfait de Arch et toutes mes machines tournent sous Arch maintenant. La rubrique Slackware de mon site va disparaître petit à petit.


Kernel générique (avec et sans RAID 1 logiciel)

15 décembre 2009 - Mots-clés : Kernel Linux Slackware

Tableau des versions :

VERSIONSLACKWARE VERSIONKERNEL VERSIONMKINITRD
14.0 3.2.29 1.4.7
13.37 2.6.37.6 1.4.6

Dans la suite de l'article, substituez VERSIONXXX par la version du tableau ci-dessus.

Le noyau installé par défaut par Slackware est le kernel-huge-smp-VERSION-smp. Ce noyau intègre un …

suite...