Cuisine

12 novembre 2009

En italique, mes découvertes personnelles.

  • Un chou, c'est trop !
  • Comment marrier les desserts ?
  • Crêpes sautées.
  • La vérité de l'asperge.
  • Un chroniqueur plein de grâce teste l'asperge et la vire.
  • Que de querelles pour une brandade.
  • Brandade de lard.
  • On a besoin de citrouille pour faire mousser la quiche.
  • Elle se dit grisée par un petit coup de blanc.
  • Le porto, c'est pas de la bibine.
  • Il présente son porto avec manières.
  • Ces citrouilles ont une odeur de cuit.
  • Faudra manger les lottes au millieu des moustiques.
  • Servi avec des fines coquillettes ?
  • Le chef rajoute du piment dans les quiches.
  • Vous auriez vu dans quels états était le client a cause de la bouffe pas fraîche.
  • Je fais une thèse sur la bouffe.
  • Ce traiteur a une drôle de méthode: il étale la bouffe à la taloche !
  • Ce soûlaud a mangé ses cailles goulument.
  • Le chef fait ses brandades à l'allemande.
  • Il a battu un record en touillant.
  • Le chef met le tout dans la bouffe.
  • J'ai besoin de pain pour pousser ma roussette.
  • Ce vin se fait décati.
  • Le chef prépare sa brandade avec humilité.
  • C'est un sacré bon, mon pistou !
  • Veau aux perdrix.
  • Braisé au thym.
  • Le tout braisé.
  • Le chef flambe du chou.
  • On veut du vin aussi !
  • Des melons dans les friches.
  • Mon pain est bio.
  • Ces salins ne sont pas bio.
  • L'escalope, c'est bon pour les grossesses.
  • C'est un gourmet qui sort des rangs.
  • Préparez moi donc cette lotte massive !
  • On l'a vu portant ses roussettes.
  • Quel prix pour ce canard !
  • Tourte aux cailles.
  • L'escalope à la salade.
  • Il dine avec quelques pousses.
  • C'est bon, les courges.
  • Vous appliquez des croûtes autour des tripes ?
  • Des jumelles s'éclatent au bordeaux.
  • Pas de gamelle pour les mets.
  • On peut mastiquer la seiche.
  • Petits riens et gros desserts.
  • On goûterait bien des sole sans fin.
  • Pas question de pinot sentant le cabernet...
  • Elle s'épuisait avant de dîner.
  • Le gros au régime pèse sa bouffe.
  • Des bouffes un peu appétissante.
  • On a amené des poules pour notre petite bouffe.
  • Il a l'habitude de faire prier devant la bouffe.
  • Ne met pas le pif dans les mâches !
  • Il faut se presser, on va diner.
  • C'est plus difficile de mastiquer quand on est saoul.

Comments